Mots-clés

Innovation Sociale : Chiche !

Lors de la séance plénière du Conseil Régional d’Aquitaine du 25 juin, le schéma aquitain pour le développement de l’économie solidaire et de l’innovation sociale a été présenté aux élus.

Je suis intervenu au nom du groupe Forces Aquitaine (MoDem). Après avoir salué l’esprit de la démarche, j’ai lancé un défi à l’exécutif : Faire de l’institution régionale un terrain d’expérimentation et d’exemplarité de l’innovation sociale, et notamment dans le fonctionnement des commissions et de l’assemblée plénière.

Durant la session, les élus dans l’ensemble avaient réclamé plus de concertation, notamment sur les questions de ruralité ou de culture.

Développer l’innovation sociale ? Chiche ! Ci-après, le texte de mon intervention que vous pouvez également voir en vidéo ci-dessous.

A titre de clarification, ci-dessous la définition de l’innovation sociale, retenue par le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS) :

L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation.

 

 


Innovation Sociale – Plénière du 25 Juin 2012 par pbeauvillard


Monsieur le Président, chers collègues,

Nous voudrions d’abord saluer l’esprit de la démarche : Une démarche qui s’est donnée du temps, ce qui est une valeur assez rare et ce qui permet une concertation large, une approche réfléchie. Le résultat est un document de qualité, avec des enjeux stratégiques clairs, des axes pragmatiques et, cela ressort assez bien, un schéma qui part des atouts du territoire, que ce soient les atouts en termes d’acteurs ou en termes de réalisations et d’expériences.

Permettez-moi une observation et une question.

L’observation

Dans un monde idéal, utopique, dans lequel régnerais une approche humaniste de l’économie, il n’y aurait pas besoin d’économie sociale et solidaire (ESS) puisque l’économie serait précisément sociale et solidaire. Et donc à partir de là, il y a un enjeu qui nous semble très important et qui n’apparaît pas suffisamment. C’est enjeux est de faire sauter ce plafond de verre qui cantonne l’ESS à 10%, que ce soit 10% des emplois, ou 10% de la richesse produite.

A nos yeux, le vecteur principal pour parvenir à cela, c’est l’innovation sociale qui est l’axe 3 du schéma. Cela voudrait dire que l’on parvient à faire entrer l’innovation sociale, non pas seulement dans le secteur de l’ESS, mais dans l’économie toute entière.

Pour y parvenir, nous pourrions ajouter un 3ème enjeu qui serait de :

« Promouvoir l’innovation sociale au cœur de l’économie ».
Il pourrait prendre la forme de 3 objectifs qui affirmeraient cette ambition pour la Région :

  1. Orienter les acteurs économiques vers le champ de l’innovation sociale. Il y a du grain à moudre et il y a du potentiel dans cette voie,
  2. Valoriser les initiatives existantes, parce qu’il y a déjà de l’innovation sociale qui se pratique dans les secteurs hors ESS et c’est important de faire levier là-dessus,
  3. Faire de notre institution régionale un terrain d’expérimentation et d’exemplarité en matière d’innovation sociale. Plusieurs fois aujourd’hui, nous avons évoqué le fait que les commissions pourraient fonctionner de manière plus concertée, avec un travail de fond. Cela a été évoqué sur la ruralité ce matin, cela a été évoqué cet après-midi sur la culture. Nous pourrions nous fixer cet objectif ambitieux. Nous avons tous à y gagner. Permettez-moi de conclure avec cette phrase que j’aime beaucoup de Gandhi : « Soyons-nous même le changement que nous voulons apporter ».

Affirmer que le champ de l’innovation sociale dépasse le champ de l’ESS est important.

Une question

La Région a fait depuis un certain temps le choix d’élargir le concept de l’innovation pour ne plus le restreindre à la seule innovation technologique. En ce sens, on voit que ADI (Agence de Développement et de l’Innovation) a de nouvelles orientations notamment en direction des territoires, et sur d’autres formes d’innovation. J’aurais voulu savoir quel est le rôle que vous anticipez pour ADI par rapport à l’innovation sociale.

Je vous remercie.

Les lecteurs de cet article ont également apprécié :

Arrêtons l’empilement des structures
Lors de la séance plénière du Conseil Régional d'Aquitaine du 28 juin, la délibération 40 propose la...
Conventions Région - Entreprises : 3 ris...
Lors de la séance plénière du 25 mars, une convention de partenariat entre la Région, EADS, ASTR...
Orientation pour la gestion durable de l...
Lors de la plénière du 25 octobre 2012, nous avons voté le document d’orientation pour la gestion du...
Patrick Beauvillard sur le développement...
Le Conseil Régional d'Aquitaine siégera en session plénière lundi 17 Décembre 2012. 37 délibérations...
Pour une vision humaniste et non natural...
En plénière du Conseil Régional d'Aquitaine du 4 mars 2012, je suis intervenu sur la charte "Re...
S'engager pour prévenir le suicide dans ...
J'ai pris l'initiative de saisir le Conseil Régional d'Aquitaine et de solliciter son engagement pou...

2 comments to Innovation Sociale : Chiche !

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>