Mots-clés

Infolettre #2 – Novembre 2010

bandeau-infolettre

Tweet Notre avenir, c’est notre région Infolettre N°2 – Novembre 2010 Ce mois-ci, vous retrouverez dans mon infolettre la sélection suivante : Une intervention en séance plénière sur la formation et l’emploi, destinée à soutenir les initiatives proposées, en y apportant quelques compléments, Une colère parce que j’aime les abeilles, mais je trouve que dépenser […] […]
 
→ Lire l’article: Infolettre #2 – Novembre 2010

Des mesures pour l’emploi

Pôle Emploi

La séance plénière du 25 octobre a permis de mettre en place plusieurs mesures pour l’emploi. J’étais rapporteur du groupe Forces Aquitaine sur l’action régional d’action de développement des emplois dans les industries agroalimentaires, et sur la convention de partenariat entre Pôle Emploi et le Conseil Régional. […]
 
→ Lire l’article: Des mesures pour l’emploi

Inscrire la réindustrialisation comme priorité

Ré-industrialisation

Lors de la plénière du 25 octobre, nous avons décidé à l’unanimité d’approuver la convention de coopération scientifique et technologique entre les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. Ce fut pour moi, au nom du groupe Forces Aquitaine, l’occasion de plaider pour l’inscription d’un principe de réindustrialisation de notre territoire comme finalité de la recherche en Aquitaine. […]
 
→ Lire l’article: Inscrire la réindustrialisation comme priorité

Départementalisation de l’enseignement agricole de Lot-et-Garonne

Je reviens dans cet article sur le projet de départementalisation de l’enseignement agricole en Lot-et-Garonne, et l’initiative du directeur, M. Bascle d’associer les personnels dans la définition d’un projet d’avenir pour les élèves, les personnels, et le territoire. […]
 
→ Lire l’article: Départementalisation de l’enseignement agricole de Lot-et-Garonne

Les abeilles et l’argent par dessus les toits

Abeille, sentinelle de l'environnement

La Région Aquitaine a signé la charte “L’abeille, sentinelle de l’environnement”. C’est une bonne chose, mais que doit-on penser d’une dépense de 64000€ sur trois ans, alors que d’autres collectivités font la même chose pour 10 fois moins cher, et que le Président nous explique sans cesse la rigueur à laquelle nous sommes condamnés. Retour sur mon intervention dans cet article, et la réponse du Président. Pas convaincus, nous nous abstenons. […]
 
→ Lire l’article: Les abeilles et l’argent par dessus les toits